Location meublée déficitaire et IFI : quid de la qualification de biens professionnels 

Madame Annie Vidal a interrogé le ministère de l’économie et des finances concernant les conditions d’application du régime des biens professionnels au cas d’une activité de location meublée. Plus exactement, lorsqu'il n'existe pas d'autres revenus catégoriels et que l'activité de LMP est l'unique activité du foyer fiscal, elle lui demande s'il y a donc lieu de réputer atteinte la condition du seuil de 50 % qualifiant une telle activité de commerciale au sens de l'article 975 V 1° du CGI nonobstant le fait qu'il n'en tire pas de bénéfices imposables au titre de l'impôt sur le revenu d'une année « n ».
Pour accéder à ce post, vous devez souscrire à un Abonnement Annuel.

Partagez cet article

Abonnez-vous à notre newsletter !