Peut-on tenir compte des travaux réalisés, ayant été amortis, pour le calcul d’une plus-value immobilière réalisée par un loueur en meublé ?

La CAA de Douai a rendu le 8 février 2024 un arrêt intéressant concernant la faculté de tenir compte ou non de travaux, ayant été amortis, pour le calcul d'une plus-value immobilière.
Pour accéder à ce post, vous devez souscrire à un Abonnement Annuel.

Partagez cet article

Abonnez-vous à notre newsletter !